Direction Artistique

Comment se différencier dans un domaine ultra codifié ?

photo de l'auteur
Jeanne
May 22, 2024
Sommaire

L’énergie, un secteur opaque et uniforme

Le secteur de l’énergie est rarement le plus créatif, en effet il est régit par de nombreux codes dont peu d’entreprise osent se défaire car l’énergie est un domaine sensible, il peut vite faire polémique sur les sujets écologiques et économiques. On fait ‘’confiance’’ à nos fournisseurs d’énergie, mais souvent nous ne savons pas exactement d’où vient notre énergie ni même comment elle est produite ( souvent un mix d’énergie incompréhensible ). Même quand il s’agit d’énergie renouvelable, cela paraît souvent chère, complexe et pas toujours esthétique ( on le voit avec le grand débat des éoliennes ).Peut-on alors créer une love-brand dans un milieu aussi codifié et technique ? Beem nous prouve que rien n’est impossible !

☝ La love brand est un type de marque qui vise à créer une identité et une fidélité chez les clients en suscitant une forte affection. Ces campagnes créent un sentiment de communauté parmi les consommateurs tout en les encourageant à s’attacher fortement aux produits ou services.

Beem, une entreprise en plein boom !

Dans le domaine méconnu des énergies renouvelables, la start-up nantaise Beem a su se faire une place au soleil avec un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros en 2022 première année de commercialisation de ses kits. Elle s’impose comme une référence dans la vente de kits solaires à installer soi-même et permet ainsi au grand public de produire une électricité verte, locale et moins chère. Après une levée de fond de 20M euros au printemps dernier, l’objectif de la marque est de s’implanter en Europe et de développer de nouvelles gammes de produits.

4 tips pour faire sortir votre marque du lot !

1. L’importance de la stratégie

Avant de se lancer dans la création de l’identité visuelle de votre marque, il faut prendre le temps d’établir une bonne stratégie. Étudier le marché, les produits proposés et le positionnement des concurrents afin de savoir comment votre marque peut se différencier et sur quels arguments s’appuyer.Si nous regardons les publications et le site web de Beem, on comprend tout de suite qu’ils ont étudié les painpoints de leur secteur ( chère - peu esthétique - complexe à installer ) et qu’ils ont su y trouver des solutions qu’ils n’hésitent pas à mettre en avant.

💡 Prendre de temps de bien étudier le marché, les concurrents, leurs produits et les problématiques rencontrées par les clients afin de créer une stratégie solide qui portera votre marque et ainsi savoir sur quels arguments appuyer votre communication.

2. Le pouvoir du naming

Un nom contient déjà une histoire que l’audience peut imaginer et que votre client peut se raconter. Simple, il tombe dans l’oreille et ne s’y échappe pas. Il vient également soutenir le branding et les outils de communication de votre marque. Idéalement il faut choisir un nom capable de durer dans le temps. Si a priori votre logo ou votre signature peuvent changer, votre nom lui, est normalement destiné à rester, il faut donc prendre le temps de bien le choisir.

Récemment Beem Energie à fait le choix de réduire son nom à ‘’Beem’’ plus simple, moderne et impactant :

  • Nom court donc simplicité, sonorité rappelant une onomatopée : énergie, impact
  • Facile à prononcer dans de nombreuses langues ( la marque a pour ambition de sortir du marché français )
  • ‘’Beam’’ en anglais veut dire rayon/faisceau, on parle de ‘’Sunbeam’’ : rayon solaire, ici la prononciation est la même
  • Différence avec les autres marques du marché de l’énergie solaire qui ont des noms plus techniques ou contenant ‘’solar’’ ou ‘’sun’’, quelques exemples : SunPower - Panasonic - JinkoSolar - REC Solar - Solartech Universal
💡 Activer l’imaginaire ! Un bon naming c’est souvent un nom qui n’est pas une définition du service, au contraire il vient créer un imaginaire et une première émotion, il se doit d’être en accord avec les valeurs de votre entreprise et se démarquer de vos concurrents.
💡 Un test de disponibilité de l’URL pour votre site web peut être un plus. Il serait dommage, en effet, que le nom de domaine soit déjà pris.

3. La force de l’identité visuelle

L’identité visuelle est un outil fort pour différencier votre marque, cependant l’originalité ne doit pas être gratuite, garder une cohérence entre l’identité visuelle et votre stratégie est important, car c’est à travers cette identité visuelle que les consommateurs vont adhérer et se sentir ciblé par votre produit/service.

Pour Beem, un rebranding récent vient appuyer leur volonté de créer une love-marque chaleureuse et moderne.

💡 Un logo c’est un concentré de votre ADN, pas un manuel d’utilisation. Il n’est pas là pour expliquer votre service au 1er degré ( par exemple ici pas de panneau solaire ou de symbole d’électricité. )
💡 Afin de se démarquer, il est important d’étudier les codes de votre secteur et de ne pas juste s’y plier ! Dans l’énergie renouvelable on peut citer par exemple l’utilisation majeur du vert, ou des symboles : éclaire - éolienne - prise électrique - feuille.

De plus leurs visuels léchés, lifestyles et modernes cassent les codes très techniques du secteur et mettent en valeur l’aspect esthétique de leurs panneaux solaires.

4. Le choix crucial des supports de communication

Avant même de penser à faire de belles publication, il faut avant tout réfléchir aux supports qui sont les plus efficaces pour toucher votre cible et les arguments à valoriser.

Ici la stratégie de Beem a été de s’appuyer sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook :

  • via des influenceurs écolo’ qui en font la promo dans la rénovation/construction de leur maison à faible consommation
  • via des publications très design, et minimalistes valorisant l’esthétisme du produit. L’utilisation d’un copyright joyeux et complice. Des catchphrases courtes avec en levier principale : les économies financières
💡 Pas besoin d’en faire des tonnes : un beau visuel avec la bonne phrase d’accroche suffisent pour rendre une publication efficace
💡 La qualité prime sur la quantité ! Il vaut mieux investir dans quelques visuels/illustrations professionnels bien travaillés avec un beau cadrage qui mettra votre produit ou service en valeur plutôt que de bombarder votre audience avec des clichés peu flatteur.

Les bonnes pratiques à retenir :

👉   La base d’une marque performante c’est une stratégie bien pensée avec une étude du marché et des painpoints clients.

👉   Prendre le temps pour trouver le nom de votre entreprise, le logo pourra changer, le nom lui est destiné à rester.

👉   Afin de se démarquer dans votre identité visuelle, il est important d’étudier les codes de votre secteur et de ne pas juste s’y plier, mais attention à l’originalité gratuite ! Pour durer votre identité à besoin de s’appuyer sur votre ADN.

👉   Pas besoin d’en faire des tonnes : un beau visuel avec la bonne phrase d’accroche suffisent pour rendre une publication efficace. La qualité de vos visuels prime sur la quantité !